ERP vertical ou horizontal : lequel choisir ?

Fabiani Octobre 2021
Blog

Quand une TPE ou PME industrielle décide de s’équiper d’un ERP ou d’en changer, deux grandes typologies d’ERP se présentent à elle : les ERP généralistes, dits horizontaux, et les ERP spécialisés pour un secteur d’activité, dits verticaux. Tous les ERP proposent un champ fonctionnel qui couvre l’ensemble des services de l’entreprise — service financier, commercial, client et bien sûr, production. Mais tous ne proposent pas les mêmes fonctionnalités et la même façon de s’adapter à une activité industrielle. Quelles sont les différences entre un ERP horizontal et un ERP vertical ?

Pour choisir l’ERP qui répondra parfaitement aux objectifs de son projet, l’entreprise doit se pencher sur plusieurs critères : fiabilité, coût, fonctionnalités, capacité à évoluer avec l’activité, entre autres. Selon les attentes définies dans le projet, un ERP horizontal ou vertical n’apporte pas la même réponse.

ERP horizontal ou vertical : le principe

Un ERP horizontal constitue une solution généraliste conçue pour s’adapter au plus grand nombre de profils d’entreprises. Ce type d’ERP se veut une solution globale qui peut remplacer des outils de gestion jusque-là distincts. Parce qu’il s’adresse à un vaste public d’entreprises, l’ERP horizontal est déployé dans de nombreuses structures, avec l’intérêt d’être très régulièrement mis à jour. De plus, plusieurs ERP horizontaux sont les produits d’éditeurs très bien identifiés sur le marché, avec une notoriété rassurante.

Un ERP vertical est lui conçu spécifiquement pour un secteur d’activité précis et va donc concerner uniquement les entreprises de ce secteur. Dans sa version standard, l’ERP vertical est déjà spécialisé avec des fonctionnalités typiquement sectorielles. Concernant les activités industrielles de production, il va notamment prendre en charge des critères bien spécifiques tels que les demandes d’approvisionnement, les mouvements de stock, l’ordonnancement des OF, le suivi de la qualité des pièces réalisées.

Personnalisation pour les PME industrielles

Personnalisation ERP pour entreprise industrielle

Pour une TPE ou PME industrielle, les besoins de personnalisation peuvent être nombreux avec une solution généraliste qui ne contient pas de fonctionnalités natives pour son métier. De plus, un ERP généraliste va aussi s’avérer surdimensionné pour une PMI, d’où un besoin accru d’adaptation. La seule solution pour qu’il réponde aux critères : demander des développements additionnels sur-mesure auprès d’un éditeur qui a peu de chances de connaître finement les besoins d’une PMI. Un pari risqué.

À l’inverse, un ERP spécialisé prévoit d’office de nombreuses fonctionnalités adaptées aux processus d’une activité de production. Reste à l’entreprise à bien choisir celles qu’elle mettra en œuvre, mais le tout sans surcoût puisque tout est déjà développé dans la version standard de l’ERP.

 

Le coût… et les coûts cachés

Un ERP horizontal peut vite inclure des coûts additionnels quand il doit s’adapter à une activité aux processus complexe. Comme indiqué précédemment, seule une surcouche métier avec des développements spécifiques peut combler l’absence de fonctionnalités propres à une activité de production. Une option onéreuse qui fait vite gonfler la facture, sans jamais atteindre le niveau d’adaptation aux processus industriels d’un ERP spécialisé.

Le coût d’un ERP vertical est plus directement maîtrisable. En effet, disposant nativement de fonctionnalités métier prêtes à être paramétrées selon les processus de l’entreprise, un ERP vertical demande peu ou pas de développements spécifiques. Il reste possible de demander du sur-mesure pour certains processus propres à l’entreprise, plus qu’à son secteur. Attention toutefois à la tentation de demander du sur-mesure sur tous les critères de l’activité pris en charge par l’ERP, car là aussi les coûts peuvent s’envoler.

Implémentation aisée de l’ERP

L’implémentation d’un ERP constitue une étape cruciale de réussite. Paramétrer un ERP généraliste à des processus très spécifiques est un travail de grande ampleur, pour ne pas dire irréaliste quand les scénarios d’usage et les besoins fonctionnels ne sont pas prévus. À l’inverse, un ERP vertical va inclure des fonctionnalités qui ne concernent pas une activité industrielle, ce qui demande un travail important pour définir lesquelles garder.

Avec un ERP horizontal, l’implémentation est bien plus naturelle puisqu’il s’agit d’une solution prête à l’emploi pour une activité industrielle. De plus, l’implémentation est menée par un éditeur spécialiste de son secteur et de ses contraintes. L’adoption est aussi plus rapide par les utilisateurs, car une solution nativement conçue pour leurs logiques métier s’avère plus intuitive à prendre en main.

Fiabilité de la solution ERP

Si les grands ERP généralistes bénéficient d’un suivi très régulier et bénéficient pour certains du gage d’une grande enseigne, les ERP verticaux ont aussi de quoi donner des garanties. Ainsi, une PME industrielle qui étudie des ERP spécialisés dispose de plusieurs données pour s’assurer de la solidité de l’éditeur. Notamment, il est pertinent de vérifier sa longévité et les données financières disponibles pour s’assurer de sa solidité. Un éditeur d’ERP vertical peut aussi présenter ses références dans le secteur et des exemples de déploiements réussis avec des entreprises avec le même profil. Autant de preuves de sa fiabilité, tant en termes de pérennité que d’expertise.

Accompagnement de l’éditeur

Accompagnement dans un projet ERP

Un projet ERP ne se limite pas au seul profil de la solution. D’ailleurs, le profil de la solution choisie découle normalement de toute une réflexion menée en amont du projet. Quand une PME industrielle s’adresse à l’éditeur d’une solution horizontale, ses interlocuteurs n’auront pas la vision d’un projet spécifique à l’industrie et ne maîtriseront pas les contraintes associées. Dès lors, il est plus difficile de bénéficier d’un conseil avisé.

Une PME industrielle qui opte pour un ERP vertical ne le fait pas au hasard. Elle a forcément fait un travail préparatoire en termes de processus à prendre en charge, de besoins fonctionnels pour son activité, d’étude de marché et ce, accompagnée par un éditeur spécialiste de son sujet. C’est une garantie de réussite pour le projet, mais aussi d’un cycle de vie serein en termes de maintenance, de montée en version et d’aide aux utilisateurs.

 

Conformité sectorielle

Un ERP horizontal peut tout à fait convenir à une entreprise sans processus spécifique, et sans contrainte réglementaire. Dans le cas des PME industrielles, processus complexes et réglementation sectorielle s’invitent dans le projet ERP. Pour y répondre, un ERP métier est bien plus approprié puisque ses fonctionnalités et les paramétrages qu’il offre intègrent nativement les règles les plus contraignantes d’une activité de production industrielle. 

Pérennité du projet ERP

Un ERP opère plusieurs années dans une entreprise, aussi il est primordial de faire des projections sur l’évolution de l’activité. L’ERP doit être en mesure de répondre à la stratégie de développement à moyen terme. Corollaire : l’outil doit être flexible, modulable et permettre une montée en force sur des fonctionnalités métier cruciales pour répondre à de futurs scénarios.

Si un ERP généraliste s’avère complexe à adapter aux besoins immédiats de l’entreprise, l’enjeu se corse pour le faire évoluer avec l’activité. Un ERP vertical répondra bien mieux à cette question stratégique, car son éditeur aura déjà au catalogue les modules et fonctions nécessaires — par exemple, standards internationaux et internationalisation, diversification des modes de fabrication à la commande, sur prévisions ou sur stock, gestion à l’affaire ou gestion des ressources, ou passage au multisite avec l’ouverture de nouveaux sites de production. Pour cette raison également, un ERP vertical se distingue comme un choix pertinent pour une PME industrielle.

CTA CDC

 

Comment bien rédiger votre cahier des charges ERP ?

Afin de réussir votre projet ERP, il est crucial de bien rédiger votre cahier des charges

Télécharger notre livre blanc

 

View : Approfondissez le sujet