Interface ERP et CAO : une combinaison qui réussit à l’industrie

Hélène Septembre 2022
Blog

Interface ERP et CAO : une combinaison qui réussit à l’industrie

Réduire le « time-to-market », associer qualité et produit innovant, diminuer les coûts de production…Tant de défis au quotidien pour les TPE et PME qui doivent régulièrement considérer de nouvelles méthodes de travail. Ces multiples enjeux impliquent pour les industriels une optimisation des processus opérationnels, et ce, dès la phase de conception jusqu’à la livraison du produit au client.

Dans ce contexte, une interopérabilité entre les solutions logicielles du Bureau d’Études (BE) et de la production devient nécessaire, voire indispensable. En effet, il est possible de connecter les logiciels ERP et CAO afin de faciliter la coordination et de respecter les exigences de conception et de production.

Cette liaison entre un logiciel de conception et un logiciel de gestion permet de fluidifier le travail de chaque collaborateur, entre le bureau d’études et l’atelier. Interfacer ERP et CAO apporte de nombreux bénéfices pour les entreprises industrielles, tels que l’agilité et la réactivité.

Quelle relation existe-t-il entre outil ERP et CAO ?

La CAO, ou la Conception Assistée par Ordinateur, est un outil de conception et de modélisation de produits avant leur fabrication. Le logiciel de CAO permet de concevoir les éléments d’un produit industriel et de représenter la documentation de construction. Cet outil de conception de pièces, de machines ou de produits est présent dans de nombreux secteurs tels que la métallurgie, le secteur automobile, l’aéronautique ou encore la fabrication d’équipements. L’ERP, quant à lui, est un logiciel de gestion qui vient centraliser toutes les données de l’entreprise afin d’homogénéiser l’information, réduire les erreurs liées à la ressaisie et améliorer la productivité.

Dans le cadre d’une optimisation de la phase de conception d’un produit, il est possible d’établir une relation entre le système ERP et l’outil de CAO. Il faut savoir que le logiciel CAO ne représente qu’une partie de la chaîne numérique. C’est pourquoi, lorsqu’il est connecté à un ERP, la chaîne industrielle devient efficiente grâce à un contrôle optimal des différents processus, de la conception jusqu’à la fabrication du produit. L’ERP vient ainsi faciliter le suivi des informations pertinentes, à partir de la phase d’ingénierie vers la phase de production.

La connexion entre ces deux logiciels offre de multiples avantages au niveau du bureau d’études et de l’atelier de production. En effet, en interfaçant l’ERP et la CAO, l’ensemble des données techniques et des documents sont fiables et accessibles à tous les collaborateurs responsables de la conception d’un produit. Cette interaction dynamique entre ERP et CAO est donc bénéfique pour les deux départements.

Un logiciel CAO imbriqué à l’ERP : quels avantages ?

Blog

Une traduction des données de CAO par l’ERP

Selon les exigences et spécifications du client, l’équipe d’ingénierie intègre dans le logiciel de CAO toutes les informations nécessaires à la fabrication du produit : les matériaux, les composants, les éléments d’assemblage, de sous-assemblage ou tout autre paramètre requis. Une fois la conception réalisée, l’entreprise industrielle peut faire valider le produit et passer celui-ci en production. C’est à ce moment qu’intervient la connexion entre l’outil de CAO et l’ERP.

Le système ERP assimile toutes les données provenant du logiciel de CAO. Il est ensuite capable de traduire les exigences de conception en informations pratiques, en vue d’une utilisation dans le processus de production.

L’ERP transfère tous les éléments de conception sous la forme de nomenclatures, d’informations de routage, mais également le volume de travail nécessaire pour chaque opération, le nombre de machines à déployer, etc. Toutes ces informations sont essentielles, afin que les opérationnels puissent gérer la planification, les capacités et les délais tout au long du processus de production. En d’autres termes, ces deux solutions logicielles communiquent afin de garantir des informations fiables, mises à jour et accessibles par tous les services. Cette communication simplifiée entre les différents collaborateurs et services joue un rôle dans la performance des équipes.

Cette traduction des données techniques en instruction de fabrication engendre un gain de temps considérable, aussi bien pour le bureau d’études que la production. Cela permet de réduire la saisie de données répétitives et le risque d’erreurs humaines. Créer une passerelle entre ERP et CAO assure également une vue d’ensemble de chaque étape et phase de production sur l’ensemble des produits de l’entreprise industrielle. Il est donc plus aisé de savoir quelles pièces ou composants doivent être commandés, afin de réaliser un travail complet et de livrer dans les temps.

Une flexibilité lors de changements de conception

Au cours de sa production, toute entreprise industrielle peut faire face à des changements imprévus. En effet, même si la phase de conception d’un produit est terminée, il arrive parfois que les besoins du client changent une fois le processus de fabrication lancé. Ces modifications de conception renvoient l’entreprise à l’étape de modélisation. Une fois encore, l’interaction entre l’ERP et la CAO vient fluidifier ce travail.

L’équipe du bureau d’études est en mesure d’effectuer tous les changements désirés sur le fichier de CAO. Ensuite, le système ERP vient effectuer une mise à jour automatique des nomenclatures et de la documentation technique associée dans le processus de fabrication. La centralisation des données facilite la coordination des exigences de conception et des potentielles modifications du client.

Blog

Répondre aux attentes du client dans de courts délais tout en restant rentable est un enjeu majeur pour les TPE et PME industrielles. Connecter logiciel de CAO et ERP permet de rassembler les services opérationnels et de gagner en flexibilité pour atteindre les objectifs de production.

Passerelle entre ERP et CAO : ce qu’il faut retenir

Aujourd’hui, l’intégration d’un outil de CAO au sein d’un logiciel ERP est devenu essentielle pour la performance des entreprises du secteur industriel. Il faut savoir qu’une bonne gestion de la relation entre un outil de gestion et un outil de conception contribue à optimiser vos résultats.

Interfacer ERP et CAO, ça rapporte quoi ? Cette interopérabilité favorise la communication entre le bureau d’études et la production, grâce à la fluidité et à la fiabilité des informations techniques. Puisque les données sont centralisées, le risque d’erreurs diminue et les tâches inutiles ou redondantes sont gommées. Connecter ces deux logiciels octroie un gain de temps considérable pour vos collaborateurs, soit pour réaliser les modifications de conception ou pour se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée.

Un meilleur transfert de l’information procure une plus grande réactivité face aux besoins des divers services : bureau d’études, achats, logistique, ou encore comptabilité. Il en découle une performance accrue et un gain de temps au niveau du processus de fabrication .

Certains ERP conçus pour les entreprises industrielles laissent de côté le service d’ingénierie, qui est pourtant essentiel dans la fabrication d’un produit. En interaction directe avec le CAO, votre système ERP peut extraire et créer des nomenclatures à partir des modèles, dessins et conceptions du bureau d’études. Vos collaborateurs peuvent alors se dégager du temps pour innover ou développer des activités apportant de la valeur. En optant pour le couplage de ces deux logiciels, l’entreprise industrielle gagne en productivité et renforce sa compétitivité sur le marché.

View : Ces articles pourraient vous intéresser
CTA Ebook Choisir prestataire

 

Comment bien choisir votre prestataire ERP-GPAO ?

Pour réussir votre projet ERP, il est indispensable de bien choisir votre prestataire. 

Télécharger notre livre blanc