Pourquoi investir dans un logiciel ERP ?

Fabiani Décembre 2021
Blog

Votre entreprise industrielle cherche à gagner en efficacité sur tous les plans. Au cours de son développement, elle s’est sans doute équipée de systèmes qui automatisent et optimisent divers flux de travail : CRM, logiciels bureautiques, outils de gestion de la production. Si chacun excelle dans son domaine, cet ensemble hétéroclite et cloisonné de solutions finit par créer plus de lourdeur que d’efficience. La solution pour gagner davantage d’efficacité : un logiciel ERP, outil de gestion tout-en-un et stratégique pour gagner en performance, en pertinence et ultimement, toujours mieux répondre à vos clients. 

Un ERP offre une couverture fonctionnelle à l’échelle de toutes vos opérations. À la fois agrégateur de données, indicateur des tendances, éditeur de tableaux de bord de performance, cette solution vous seconde dans la gestion de toute l’activité. 

À noter que tous les ERP ne se ressemblent pas. Pour une petite industrie, l’idéal tient à opter pour un ERP vertical, conçu nativement avec toutes les fonctionnalités utiles à une activité de production, sans besoin de redéveloppements onéreux. De nombreux bénéfices justifient qu’une PME industrielle investisse dans un ERP spécialisé :

Investir dans un ERP pour centraliser données et règles de gestion

Un ERP dispose d’une base de données unique qui regroupe toutes les données opérationnelles. La solution applique de plus toutes les règles de gestion de l’activité qui sont elles aussi réunies au sein de l’ERP. L’entreprise bénéficie ainsi d’un référentiel unique, source de cohérence dans les règles et les données, avec un stockage et une mise à jour en temps réel.

Ainsi, l’ERP s’occupe de tout, fournisseurs, clients, commandes, factures, gestion de la production et de la relation client. L’ERP est aussi un outil mutualisé entre les différents utilisateurs de l’entreprise. Cette centralisation des usages sur un même outil évite de cloisonner les flux de travail, de procéder à des saisies et ressaisies fastidieuses, ou l’envoi d’informations par e-mail, à défaut d’un écran partagé. Finis les scénarios typique d'une utilisation d'Excel ou des fichiers cruciaux ne sont pas disponibles ou évolutifs, car la seule personne qui les maîtrisait est absente ou a quitté l’entreprise. 

Investir dans un ERP pour automatiser un maximum de tâches

L’automatisation est sans conteste un autre grand avantage de l’ERP. Il prend en charge de multiples tâches manuelles souvent répétitives, à commencer par les saisies qui n’ont plus besoin d’être dupliquées dans différents outils.

Autre facette de l’automatisation : le chaînage automatique des étapes dans un flux de travail. À partir d’une seule saisie, l’ERP utilise les données à tous les jalons de la chaîne auxquels elles interviennent. Par exemple, l’édition d’un devis entraîne automatiquement celui d’un bon de commande, puis un ordre de fabrication, etc.

Les équipes s’émancipent ainsi de diverses tâches sans grande valeur ajoutée et peuvent se concentrer sur l’essentiel.

Investir dans un ERP pour mieux exploiter les données techniques

L’ERP centralise les données, mais sait surtout exploiter les données techniques d’une industrie. Or, celles-ci ne sont jamais les mêmes d’une entreprise à l’autre, et elles peuvent recouvrir différents formats. Un ERP vertical est développé pour pouvoir collecter ces différentes données et les catégoriser sur sa base de données — les nomenclatures, les gammes, les articles et familles d’articles utilisés pour fabriquer le produit fini, les postes de travail, les ateliers, les outillages de production. L’ERP exploite ces données prêtes pour analyse dans ses calculs et rapprochements pour en tirer un maximum d’informations à valeur ajoutée pour la production.

Exemple avec l’optimisation matière : à partir des besoins de différentes affaires, l’ERP procède à une imbrication optimale de pièces sur une même matière première. Il tient compte des machines disponibles, des conditions de découpe, et prépare ainsi un flux de travail prêt à être lancé de façon millimétré et rentable.  

Investir dans un ERP pour booster la chaîne de production

Centre névralgique de l’usine, l’ERP industriel est un outil particulièrement efficace pour millimétrer la chaîne de production et tout anticiper. L’ERP procède d’une part à tous les calculs de cadences, de volumes et de ratios avant le lancement d’une fabrication. D’autre part, il fait les ajustements nécessaires sur le flux de travail en temps réel si une donne change en cours de fabrication.

Ainsi, l’ERP prépare les ordres de lancements en fonctions de tous les critères pertinents – commandes fermes, disponibilité des ressources, des matières… Il suit, calcule et enregistre les temps, les consommés, les pertes, le prix de revient de lancement et anticipe aussi les ordres de fabrication prévisionnels en fonction des réservations. L’ERP assure ainsi une fabrication parfaitement calibrée, sans aléas.

Investir dans un ERP pour mieux piloter l’activité

Piloter ses activités de production

L’ERP apporte à l’entreprise une visibilité analytique inégalée sur les opérations. En effet, ses fonctionnalités d’analyse et de Business Intelligence extraient des indicateurs, ratios et tendances à partir des données opérationnelles.

L’ERP apporte ainsi une visibilité d’ensemble sur l’activité, alimentée en temps réel par les opérations. La prise de décision est ainsi bien mieux informée, car elle s’appuie sur des visualisations avancées et des indicateurs sur les lignes de production qui révèlent sans délai tout problème, ou toute tendance à corriger. Par exemple, si les ventes d’un produit partent à la baisse rapidement, les équipes sont en mesure de prendre des mesures ciblées. Sans un ERP, il faut bien plus de temps pour identifier ce genre d’événement, ce qui prive l’entreprise d’une réactivité essentielle à sa compétitivité et sa capacité à s’adapter au marché.

Investir dans un ERP pour éliminer de nombreux coûts

Le manque de précision, d’anticipation et d’optimisation coûtent vite cher à une PME industrielle. C’est le cas d’un surplus de stock qui entraîne un surcoût inutile, ou de composants non valides, de calculs de besoins bruts qui ne tombent pas juste, d’une mauvaise gestion des fournisseurs. 

L’ERP prend la main sur ces diverses problématiques et s’avère ainsi un gros générateur d’économies. L’automatisation, la rationalisation des processus, l’optimisation des opérations qu’il instille dans l’activité évitent en effet de nombreux scénarios coûteux. Ce qui contribue à en faire un outil rentable, au retour sur investissement rapide.

>> Lire aussi : Quel budget investir dans un logiciel ERP ?

Investir dans un ERP pour mieux servir ses clients

Outil multifonction, l’ERP intègre aussi des fonctionnalités CRM. Les informations clients et commerciales font partie des données qu’il centralise sur sa base de données pour les traiter et les rendre accessibles aux collaborateurs. Ainsi, chacun accède aux données d’un client donné telles que devis, commandes, livraisons, requêtes particulières ou demandes au service après-vente. La visibilité d’ensemble, actualisée en temps réel, permet un suivi bien plus solide de chaque client et de ses affaires en cours. Un avantage pour répondre précisément à ses interrogations, mais aussi anticiper ses besoins ou des problèmes à désamorcer. 

L’entreprise est ainsi en mesure d’offrir une expérience de qualité à ses clients, avec des interlocuteurs à même de leur répondre, une production conforme et livrée dans les temps. Autant de facteurs essentiels à la fidélisation et à de futures commandes.

CTA Ebook Premier ERP
View : Ces articles pourraient vous intéresser